Radio Fréquence Méditerranée la radio de menton et des communes de la riviera française

LES COMMUNES DE LA RIVIERA FRANÇAISE MAINTENUES EN "CRISE SÉCHERESSE" JUSQU'AU 15 NOVEMBRE


Face à une situation de sécheresse exceptionnelle, le  bassin versant "Roya, Bévéra et côtiers Mentonnais" reste en niveau de "crise séchéresse". Les mesures de restriction sont maintenues pour toutes les communes de la Communauté de la Riviera française jusqu’au 15 novembre 2022. 

Le bilan de la saison de recharge en eau (de septembre 2021 à mars 2022) du département est très déficitaire sur la totalité du territoire. Le déficit de 40 % à 60 % par rapport à la normale (cumul de 240 à 470 mm par rapport à une normale de 585 mm) est au deuxième rang des valeurs les plus basses depuis 1959.
 
La pluviométrie du mois de septembre 2022 est encore largement déficitaire (-42 % par rapport à la normale). Les précipitations localisées depuis le mois d’août ont permis de soulager temporairement les niveaux de certains cours d’eau superficiels, mais ne permettent pas d’inverser durablement la tendance de fond.
 
Jusqu’à la fin du mois d’octobre 2022, Météo France prévoit un scénario plus chaud que la normale saisonnière.
 
Sur la base de ces éléments, ainsi que des observations des débits et niveaux des nappes, et après consultation du comité ressource en eau le 10 octobre 2022, M. le préfet des Alpes-Maritimes a décidé de reconduire les mesures de restriction d’eau à l’identique par arrêté préfectoral n°2022-184 du 15 octobre 2022, applicables jusqu’au 15 novembre 2022. 
 
Pour autant, l'arrêté pourra être modifié sans attendre l'échéance du 15 novembre 2022 en fonction de l'évolution de la situation.
 
Il est rappelé qu’au stade de crise, les mesures de restriction des usages sont renforcées (interdiction d’arrosage de nuit comme de jour des espaces verts et terrains de sport, réduction de 60 % des consommations et/ou prélèvements pour les usages industriels notamment, interdiction d’arrosage des golfs à l’exception des greens à hauteur de 30 % des volumes habituels, jeux d’eau interdits…).
  

Ces mesures s'appliquent à tous les usagers (particuliers, industriels, collectivités territioriales) et quelle que soit l'origine de l'eau. 

- Pour tous les usages à vocation domestique et/ou économique  :
  • Interdiction totale d'arrosage à toute heure des espaces verts, pelouses, stades de sport, jardins d’agrément, (potagers sans système économe en eau)
  • Interdiction de lavage véhicules et engins (dont les voitures) en dehors des stations professionnelles économes en eau (sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire, technique ou liés à la sécurité)
  • Interdiction de lavage de la voirie sauf impératif sanitaire
  • Interdiction de remplissage et mise à niveau ses piscines et spas privés (mise à niveau autorisée uniquement pour piscines et spas publics pour raison sanitaire)
  • Interdiction des jeux d'eau
  • Interdiction de remplissage et mise à niveau des bassins et plans d'eau
  • Fermeture de toutes les fontaines sauf si elles fonctionnent en circuit fermé
L’ensemble des arrêtés et mesures de restriction mises en places sont consultables sur le site de la préfecture des Alpes-Maritimes. Ces mesures pourront être ajustées, en fonction de l’évolution de la situation.
 
Il est rappelé que les services de l’État procèdent à des contrôles réguliers, dont les suites peuvent être administratives et/ou judiciaires. Au-delà des suites administratives, tout contrevenant aux mesures de restriction ou d’interdiction s’expose à une contravention de cinquième classe (1500 euros d’amende pour toute infraction constatée pour une personne physique, 6000 euros pour une personne morale).