Radio Fréquence Méditerranée la radio de menton et des communes de la riviera française

Le Carnaval de Nice : Une histoire du XIXe siècle


Le Carnaval de Nice : Une histoire du XIXe siècle

La grande fête carnavalesque de Nice est lune des plus grandes traditions niçoises, attirant le monde entier. Cest un événement ancré dans lhistoire qui fête aujourdhui sa 139 saison.

Cette année, la ville de Nice fêtent sa139ᵉ édition du Carnaval sur le thème du « Roi de la pop culture ».

Spectacle, défilés de chars, mascarades, bataille de fleurs et confettis sont à l’affut. Un spectacle artistique qui dure deux semaines du 17 février au 3 mars.

Le carnaval de Nice est l’évènement le plus incontournable de France. Des festivités hors norme, attendues durant toute l’année. Tous les ans, la fête attire plusieurs centaines de milliers de spectateurs venus des quatre coins du monde. Le Carnaval de Nice ne ressemble à aucun autre en France. Influencée par les plus grands carnavals du monde, brésiliens, caribéens et latino-américains, la métropole a su ce démarqué de ses confrères. .

Sa grande particularité; les chars du roi et de la reine, deux mascottes emblématiques dune grande tradition carnavalesque niçois du XIXe siècle.

Cette année, le thème des festivités s’est tourné vers le pop-culture, une représentation qui mélange la tradition et le moderne de notre société

Plus de 139 ans d’événement incontournable qui se modernise et réapparait chaque année, un challenge que la métropole arrive toujours à réussir.  

L’histoire du Carnaval niçois

La première fois que le thème carnaval a été évoqué à Nice remonterait au Moyen Âge, en 1294. Le compte de Provence Charles dAnjou annonça son passage dans la ville pour « les jours joyeux du carnaval ». (Selon le site officiel de la ville de Nice). Le premier apriori qui donnera plus tard naissance au carnaval, l’une des plus grandes fêtes niçoises jusqu’à aujourd’hui

Les festivités et leurs organisations commenceront en 1893, par le Niçois Andriot Saetone. Dans la même année, le tout premier Carnaval de Nice fait son apparition le 23 février. Une fête moderne et extravagante est née. Elle prendra de lampleur grâce à Alexis Mossa et son fils Gustave Adolf. Des festivités, auxquelles sajouteront la modernité et les actualités de la société, notamment représentées par les décors et les thèmes choisit pour la ville. 

En 1873, la métropole obtient un comité du Carnaval. Son but était de promouvoir la ville de Nice et dattirer davantage de touristes hivernants. Depuis cette attribution, le carnaval niçois devient une tradition. Après de nombreux défilés, la métropole de Nice obtiendra même lapprobation de lUNESCO, rendant les fêtes de plus en plus épatantes. Durant quatre ans, lors des guerres, le carnaval sera annulé. De nombreuses éditions nauront donc pas lieu. Mais dès la fin de ces événements, la ville pourra célébrer de nouveau sa grande fête annuelle. 

Une fête qui se modernise

Pour accentuer l’événement grandiose du Carnaval Niçois, en 1876, s’ajoutera l’événement des batailles de fleurs traditionnelles que lon connait aujourd’hui. 

Le Carnaval de nuit appelé le Corso napparaitra quen 1885. Un grand défilé nocturne où spectacle et danses seront au cœur de la fête. Les caravaniers seront, eux aussi, de la partie. Déguisés avec des grosses têtes, ils défileront sur les chars et dans la ville. Une tradition qui deviendra célèbre et qui fera de cette fête lun des emblèmes du Carnaval. 

Plus tard, viendra la modernisation des chars ou sajoutera la célèbre touche "du roi du Carnaval «  exposé à la place Masséna lors de louverture des festivités. À la fin, comme chaque année, il sera brulé pour annoncer la clôture de l’édition. 

Cette année, le roi est le célèbre personnage de Star Wars, Luke Skywalker et sa reine Marylin Monroe. Des décors incroyables et des chars de plus en plus surprenant au fil des années. À vous de les découvrir !

Mylinh Deybach