Pour les Nuits des étoiles 2018, voici 5 applications gratuites pour observer le ciel

Objectif: savoir où se placer, quoi chercher et mieux comprendre les objets célestes que l'on peut voir.

SCIENCE - Alors que la canicule s'abat sur la France, les nuits deviennent chaudes et il est difficile de s'endormir, en sueur dans son lit. C'est justement le bon moment pour ne pas se coucher tôt et passer une partie de la nuit à observer l'espace à la lumière des étoiles.

Ca tombe bien, du vendredi 3 au dimanche 5 août, ce sont les Nuits des étoiles, un événement organisé chaque année par l'Association française d'astronomie qui veut vous pousser à lever le nez vers le ciel.

Comme tous les ans à la même période, vous devriez pouvoir observer les étoiles filantes provoquées par le passage de l'essaim de météores des Perséides (le pic aura lieu le 12 août, mais cela a commencé depuis mi-juillet). Spécificité de cette année 2018: Mars est au plus proche de la Terre et placée en opposition, c'est à dire cachée du Soleil par notre planète bleue. Elle est donc particulièrement brillante.

Mais comment la repérer parmi les centaines d'étoiles qui brillent la nuit? La première solution, c'est d'aller dans l'un des événements organisés par des astronomes professionnels ou amateurs, partout en France.

Mais même sans être accompagné ou mordu d'astronomie, il est très facile de découvrir l'univers qui nous entoure. Il est même possible d'apprendre pas mal de choses, allongé dans l'herbe, la tête dans les étoiles... à condition d'avoir avec vous votre smartphone.

Voici quelques applications gratuites sélectionnées par Le HuffPost pour vous aider à profiter au mieux du spectacle.

Vérifier qu'il y aura des étoiles au dessus de votre tête

LIGHT POLLUTION MAP

Avant toute chose, autant être sûr que vous aurez quelque chose à regarder. Ce week-end, la météo devrait être clémente et le ciel dégagé un peu partout. Mais cela ne veut pas dire que vous êtes tiré d'affaire. Car si vous habitez une grande ville, la pollution lumineuse risque de vous empêcher de voir quelque chose, si ce n'est la Lune et les astres les plus brillants.

Alors pourquoi ne pas prévoir un petit pique-nique un peu éloigné? Parfois, il suffit de quelques kilomètres de distance pour que l'obscurité se fasse. Des sites internet permettent de visualiser une carte de la pollution lumineuse.

Et sur smartphone, des applications peuvent également vous faciliter la vie, à l'instar de Dark Sky Map sur Android. Gratuite, simple et efficace, elle permet de voir la visibilité que vous aurez n'importe où dans le monde. L'équivalent sur iPhone s'appelle Light Pollution Map. Elle propose diverses options payante, mais la simple carte de la pollution lumineuse est amplement suffisante.

Trouver les astres que vous cherchez

SKYVIEW
L'application Skyview

Bien installé? Parfait, alors appréciez le spectacle et observez Mars, Jupiter et Venus! Vous ne vous y retrouvez pas dans ce bazar? Heureusement, il y a aussi une application pour ça. Ou plutôt des tonnes, souvent payantes.

L'idée est toujours la même: votre écran de smartphone affiche une image du ciel avec les étoiles, planètes et constellation visible. Il suffit de pointer son téléphone quelque part pour que la carte du ciel s'adapte et vous montre ce que vous êtes en train de voir. Certaines applications utilisent même l'appareil photo pour vous proposer de relier les différentes étoiles en constellation en réalité augmentée.

Après avoir testé une dizaine d'applications en partie gratuites, Le HuffPostrecommande plutôt d'utiliser SkyView (disponible sur Android et iPhone). Si cette application propose, comme tant d'autres, de payer pour avoir accès à toutes les options, on a déjà beaucoup de possibilité avec la version gratuite. Seul défaut: elle est en anglais.

Vous pouvez soit voir une carte du ciel, soit voir les astres en superposition du véritable ciel avec l'appareil photo. Une fonction recherche permet de localiser l'astre que l'on cherche (mais tous ne sont pas disponible sans la version payante). En cliquant sur un objet céleste, on peut voir sa courbe de déplacement dans le ciel et, en cliquant sur le petit "i", avoir accès à d'autres informations plus ou moins détaillées.

Pour ceux qui cherchent quelque chose en français, l'application Nuit des étoiles (Android et iPhone) est intéressante. Pas de réalité augmentée, mais un mode découverte qui permet de se laisser guider pour observer les astres les plus connus et brillants, tout en en apprenant plus sur chacun.

NUIT DES ÉTOILES

Pour quelque chose d'un peu plus fouillé, l'application Star walk 2 (Android et iPhone) est assez efficace, mais demande souvent de mettre la main au portefeuille dès que l'on veut quelques options supplémentaires.

Enfin, pour les utilisateurs d'Android, Sky map fonctionne très bien (sans réalité augmentée), repère les étoiles et permet de les rechercher. Simple, efficace et sans publicité ni mode payant.

Repérez l'artificiel

Dans le ciel, on voit surtout des objets gigantesques et très éloignés. Mais on peut aussi, avec un peu de chance, repérer un petit point lumineux, comme une étoile filante qui bougerait au ralenti. Il s'agit de la Station spatiale internationale, avec à son bord, à 400km de la Terre, des êtres humains.

Mais encore faut-il tomber au bon moment, car l'ISS ne met que quelques minutes à traverser le ciel. Des applications permettent justement de vous préparer aux prochains passages, comme ISS Detector sur Android et ISS Finder sur iPhone.

On peut y retrouver les horaires des passages, l'endroit dans le ciel où l'ISS va se "lever" et celui où elle va se "coucher", et même avoir des notifications en fonction des passages.