MENTON - Recensement 2018 – 8 % des mentonnais concernés

243 vues

Du 18 janvier au 24 février, huit agents munis d’une carte professionnelle vont aller sonner à la porte de 2 367 logements. À la fois simple et rapide, cette démarche civique est nécessaire pour évaluer la démographie d’une commune. En l’occurrence la nôtre.

Depuis une quinzaine d’années, le recensement de la population se déroule annuellement dans les villes de plus de 10 000 habitants.

Ce procédé est basé sur un échantillon annuel de 8 % des adresses par tirage au sort et permet de recueillir des informations sur les habitants et les logements. Protégées par la loi, ces données sont ensuite traitées de façon anonyme et font l’objet de statistiques qui aident aux prises de décisions publiques notamment en matière d’équipements collectifs.

Organisé par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) avec le concours de chaque commune, le recensement 2018 débutera le 18 janvier et s’achèvera le 24 février au soir. Internet ou papier À Menton, comme les années précédentes, ils seront huit agents recenseurs officiels – c’est-à-dire munis d’une carte tricolore et formés par un superviseur de l’Insee – à se présenter à la porte de 2 367 logements répartis sur douze secteurs, eux-mêmes divisés par l’institut en « iris ».

Ces cinq hommes et ces trois femmes remettront un questionnaire par logement et un questionnaire par occupant. Les déclarations pourront se faire sur Internet par le biais d’un code d’accès unique à chaque adresse ou en cochant les réponses via le document papier avant de le remettre à l’agent. Est-ce important d’y répondre ? Oui car les chiffres du recensement ont de réelles répercussions sur le calcul de la dotation globale de fonctionnement (DGF).

D’autant que les enquêtes annuelles ne se basent que sur 8 % de la démographie et sur un document communal appelé le Répertoire d’immeubles localisés (RIL). En 2016, la Ville a procédé à la mise à jour de son RIL, ce qui a permis d’inscrire 1 437 logements supplémentaires aux 26 705 déjà connus.

Ainsi selon les logements tirés au sort, le recensement 2018 devrait peut-être permettre de reconsidérer le chiffre de la population légale à la hausse qui, selon les enquêtes 2012-2016 de l’Insee, se monte à 29 061 habitants.

Renseignements 04 92 10 51 13

Source