Menton radio Carf

MENTON - ...LA FOUGASSE MENTONNAISE


...LA FOUGASSE MENTONNAISE

A l’origine de la fougasse, un geste simple : le boulanger allumait son four et vérifiait la température en y cuisant un pâton brioché qui lui servait en même temps d’encas.

Les recettes, les formes et les noms allaient se multiplier par la suite.
La fougasse, ou fougace ou plus anciennement fouasse, est aujourd’hui un pain très présent dans le sud de la France. En Italie, elle se nomme focaccia.

La plupart des fougasses sont salées, elles peuvent être agrémentées d’olives, de lardons, d’anchois, de fromages... mélangés à la préparation ou déposés à la surface du pain avant cuisson.

On trouve également des fougasses sucrées. Elles ont pour ingrédient commun l’eau de fleur d’oranger : la fouace du Rouergue, la fougasse d'Aigues-Mortes, la fougassette de Grasse… et notre fougasse mentonnaise (« a fougassa »).
La fougasse mentonnaise (dont vous trouverez la recette sur le site officiel de la Ville) fait partie des Treize desserts du repas du Réveillon de Noël : le « Caccia fueg » (ou « Cachafueg »)

On la déguste arrosée par le vin d'or, le Valentin (« Valanten »), au goût muscade et que l'on appelle le vin de l'Enfant Jésus (ou « Ven dou Bamben »), préparé spécialement pour Noël.
Toutes les saveurs des ingrédients qui composent la fougasse de Menton : raisins secs, fruits confits, poudre d’amande, pignons de pin, anis vert, dragées, fenouillettes… participent à la fête du palais pour le bonheur des petits et des grands.

Dans le passé, le surplus de la pâte à fougasse permettait de confectionner des gâteaux en forme de poupées pour les filles et de coq pour les garçons qu’ils recevaient de leurs parrains et marraines. Des dragées représentaient la bouche et les yeux et des grains d’anis en parsemaient le corps.

SOURCE