Le secrétariat du père Noël ouvre ses bureaux ce mercredi à Libourne

  • Le secrétariat du père Noël ouvre ses bureaux ce mercredi à Libourne en Gironde. 
  • La Poste recrute 60 agents chaque année pour dépouiller les courriers des enfants et leur adresser une réponse, cette année ce sera une carte postale à colorier.
  • Le secrétariat a été historiquement rattaché au service recherche-courrier, au sein duquel on ouvre les plis égarés. 

Chaque année, 60 agents sont recrutés temporairement par la Poste pour dépouiller à Libourne, en Gironde, environ 1,2 million de plis envoyés par les enfants avant Noël. Pour que les listes, doléances et dessins en tout genre arrivent dans les mains de ces secrétaires, il suffit d'indiquer « Père Noël » sur l'enveloppe. « Et il ne faut pas oublier de mentionner son prénom, son nom et son adresse complète pour qu’on puisse envoyer une réponse, souligne Antoine Thébault, responsable du secrétariat à Libourne. L’an dernier, nous n’avons pas pu répondre à 70.000 demandes pour lesquelles nous ne disposions pas d’adresse ».

Le premier secrétariat du père Noël a été créé en 1962 à Paris, il est rattaché au service recherche-courrier, le seul de la Poste au sein duquel les agents ouvrent les plis lorsque ceux-ci n’ont pas pu être distribués. Les lettres écrites au père Noël sont assimilées à ces plis « du point de vue d’un adulte », sourit Antoine Thébault. En 1967, ce service recherche-courrier, appelé aujourd’hui service clients-courriers et qui recouvre d’autres fonctions que l’ouverture des plis égarés, a été délocalisé à Libourne. Pourquoi dans cette ville de Gironde ? « Le député-maire était alors ami avec le ministre des PTT », explique simplement le responsable du secrétariat.

Une carte postale à colorier renvoyée aux enfants

Pour cette 56e édition, la Poste a décidé de renvoyer aux enfants une carte postale à colorier qu’ils pourront à leur tour faire parvenir à des proches. S’ils peuvent recourir aux courriels pour écrire au secrétariat, les marmots sont 83 % à choisir le courrier classique selon une étude CSA commandée par la Poste.

« C’est une lettre qui se fait en famille avec du découpage, du collage, explique Antoine Thébault. Selon l’étude CSA, trois enfants (écrivant au père Noël) sur quatre ont plus de sept ans et ont déjà envoyé une lettre au secrétariat ». Tout est prêt pour réceptionner les premiers courriers d’enfants, encouragés à écrire le plus tôt possible et en tout cas avant le 17 décembre, que la réponse puisse arriver avant Noël.