Attentat à New York: ce que l'on sait sur l'attaque qui a fait huit morts

Ce mardi, un pick-up a renversé des cyclistes sur une route de Manhattan, à New York. Il y a huit morts et 12 blessés. Le conducteur a été interpellé.

Un homme a percuté des passants et cyclistes, au volant d'un pick-up de location sur une route de Manhattan ce mardi.  

Au moins huit personnes sont décédées et une dizaine d'autres ont été blessées lors de ce que le maire a qualifié d'attaque terroriste et le conducteur a été interpellé. L'Express fait le point sur la situation. 

Que s'est-il passé?

II est 15h20, heure locale, ce mardi quand un conducteur pénètre au volant d'un pick up de location sur une piste cyclable dans le sud de Manhattan, proche du World Trade Center. L'individu, engagé à contre-sens, fauche plusieurs personnes sur son passage. 

 

Après avoir renversé les cyclistes, le suspect poursuit sa course et heurte un bus scolaire, selon les déclarations de James P. O'Neill, le chef de la police de New York. 

L'homme est ensuite sorti de sa voiture en brandissant deux armes à feu. C'est à ce moment-là que les forces de l'ordre lui ont tiré dessus, avant de l'interpeller. "Il y a eu une collision. Il [l'assaillant] est sorti d'une des voitures. Il avait deux armes. On a cru que c'était un truc d'Halloween. Il a commencé à courir sur la chaussée", raconte un témoin de la scène, interrogé par le New York Post

 

Qui est le suspect?

On ignore pour le moment tout de ses motivations de cet homme de 29 ans, interpellé peut après sa course meurtrière à l'issue d'une fusillade. Mais les autorités parlent d'ores et déjà d'une action terroriste. Lors des tirs de la police, cet individu dont on ignore l'identité a été touché à l'abdomen, a relaté le chef de la police de New-York James P. O'Neill. Il a été transporté à l'hôpital. 

 

Il trop tôt pour parler d'une éventuelle radicalisation du suspect, a aussi indiqué le chef de la police, mais lorsque l'homme est sorti du pick-up, "il a fait une déclaration qui nous fait penser qu'il s'agit d'une attaque terroriste", appuie-t-il. Plusieurs médias américains évoquent la phrase "Allahu akbar". L'enquête doit se poursuivre", a-t-il souligné. Le président américain Donald Trump a réagi dans un tweet en évoquant une "personne malade". 

 

Quel est le bilan humain?

Selon le maire New York, Bill de Blasio, cette attaque terroriste a fait huit morts, dont six sur place et deux à l'hôpital et 12 blessés, aucun pronostic vital n'est engagé. "Il y aura peut-être de blessés au cours des évacuations de la piste cyclable", a ajouté le chef de la police. Des photos prises sur les lieux de l'attaque montrent des corps à terre, certains recouverts d'un drap blanc. 

 

"Cet acte visait à nous démoraliser, nous savons que les New-Yorkais sont forts, notre morale et notre esprit ne seront jamais atteints par un tel acte", a aussi indiqué l'édile lors d'une conférence de presse. "Il s'agit d'un acte de terrorisme, particulièrement lâche visant des civils innocents, des personnes qui vaquaient à leurs occupations", a-t-il déploré.