Allergies : alerte au pollen d’ambroisie

393 vues

Une alerte au pollen d’ambroisie a été déclenchée. Il s’agit d'un pollen très allergisant, provoquant notamment des crises d’asthme.  

Un risque d’allergie très élevé de Lyon à Montélimar et sur le Nivernais

Le réseau national de surveillance aérobiologique vient de déclencher une alerte au pollen d’ambroisie, qui est l’un des pollens les plus allergisants. Le risque d’allergie sera très élevé de Lyon à Montélimar et sur le Nivernais, a indiqué le réseau national de surveillance aérobiologique.

« Un risque moyen bordera cette zone en descendant jusqu'à Nîmes et Avignon. Les quantités de ce pollen porteront aussi à un risque moyen sur la zone localisée entre Angoulême et Périgueux », a par ailleurs précisé le réseau national de surveillance aérobiologique.

Le pollen d’ambroisie provoque de l’asthme

Le pollen d’ambroisie provoque les mêmes désagréments que les autres pollens : rhinite allergique, rhume des foins. Il est également responsable de conjonctivites allergiques et de crises d’asthme. En effet, la petite taille des pollens d’ambroisie leur permet d’atteindre facilement les bronches, ce qui déclenche l’asthme. Certains cas d’oedèmes et d’urticaires ont été signalés, mais ils demeurent plus rares.

33 millions d’Européens souffriraient d’allergies au pollen d’ambroisie et ce nombre pourrait fortement augmenter dans les années à venir sous l’effet du réchauffement climatique. L’ambroisie est une espèce originaire d’Amérique du Nord présente en France depuis moins d’un siècle, mais qui continue de se répandre à grande vitesse sur le territoire français.